15/03/2015

Liaison Petit-Lancy – Grand-Lancy

teaserbreitgross.jpg

L’un des grands enjeux de la prochaine législature pour Lancy sera sans aucun doute la liaison Petit-Lancy-Grand-Lancy. Il s’agit d’un énorme goulet d’étranglement qui occasionne de terribles bouchons aux heures de pointe. Hors période de vacances, l’attente pour passer le pont de Lancy peut aller jusqu’à 45 minutes. Cette situation est inacceptable.

 

Nous sommes à Genève. Ce qu’il y a d’ailleurs de fantastique dans ce canton, c’est qu’il compte environ 470'000 experts en mobilité. Nous avons tous notre avis sur le sujet. Lancy ne fait pas exception. Concernant ce problème, plusieurs études ont été réalisées. Elles apportent différentes solutions.

 

Il faut toutefois commencer par comprendre d’où vient le problème. Le pont de Lancy se trouve sur un axe cantonal majeur qui part de Châtelaine, passe le Rhône par le Pont-Butin et qui se termine au Bachet-de-Pesey avec un accès à l’autoroute de contournement. L’afflux massif de trafic n’est donc pas dû aux Lancéens se rendant du Grand au Petit-Lancy mais bien au trafic de transit entre la rive gauche et la rive droite.

Lire la suite

21:02 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

10/03/2015

Déclassement du Golf de Cologny, arrêtons la farce!

Nous apprenions hier dans la presse que le Parti socialiste projette de déposer une motion pour déclasser le Golf Club de Genève en zone de développement. Cette parcelle de 429'719 m2 est actuellement en zone agricole. Le PS nous vend donc l’idée de construire à cet endroit, selon ses dires, 2’000 logements.

Une telle démarche ne va évidemment pas sans son lot d’interrogations.

Pourquoi cette parcelle ?

Pourquoi 2’000 logements seulement ?

Qui pourrait bien les construire ?

PLR, Lancy, Aristos, Marcou, PS, parti, socialiste, logement, developpement, déclassement


 

Lire la suite

26/02/2015

Lancy: L'importance des fêtes de quartier

fete des voisins.jpg



Un aspect prépondérant de la vie communale est sans doute ses différentes manifestations. Elles permettent aux habitants de se rencontrer, d’échanger, de se connaître ou tout simplement de s’amuser. Car l’amusement n’est pas un mot vulgaire, c’est une composante essentiel du bien-être. 

Les manifestations communales, quand elles sont organisées comme c’est la tradition dans beaucoup de communes genevoises, permettent aussi aux différentes associations de se financer et de pouvoir ainsi faire avancer les buts qu’elles défendent. Il est rare en effet qu’une association d’habitants arrive à avoir un budget de fonctionnement suffisant en se reposant uniquement sur les cotisations de ses membres et sur les dons. A Genève (et ailleurs en Suisse), il est d’usage que les associations locales soit en charge des buvettes et stands de nourriture. Cette activité peut être un revenu substantiel s’il est suffisamment régulier. 

 

Lire la suite

11:41 Publié dans Election Municipales 2015, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |