06/04/2017

2RM, arrêtons de dire n'importe quoi!

topelement.jpg

Ce matin, j’apprends dans le journal Le Courrier que le DETA va mettre en place une mesure test sur la route de Chancy qui vise à fluidifier le trafic. En effet, entre le Rond-Point de la Route de Laconnex et celui d’Aire-La-Ville, la voie de gauche sera réservée au bus, taxi, véhicules d’urgence et … Deux-roues motorisés (2RM). 

Le DETA continue donc sa ligne qui vise depuis l’arrivée en fonction de Luc Barthassat, a favorisé les transports en commun, les vélos et les 2RM. Toute fois, cela reste une mesure test et j’avoue être bien incapable de faire un pronostique du succès ou non de celle-ci, car c’est une vraie première et je ne passe jamais là-bas aux heures de pointe.  

Par contre, comme dans tout article, Le Courrier donne la parole au Département et aux opposants (il aurait été intéressant de donner la parole aux usagers 2RM, mais visiblement le journal n’a pas jugé utile de les contacter). 

Parmi les opposants, nous avons une fois de plus Monsieur Mathias Buschbeck, député vert au Grand Conseil genevois. A la lecture de ses différentes propositions et prises de position, Monsieur Buschbeck ne cache pas son antipathie pour les voitures, les 2RM et tous les transports individuels motorisés. Il est clair qu’il aimerait voir l’ensemble des Genevois soit sur des vélos à se fabriquer de superbes mollets, soit sur des vélos électriques dont les batteries seront détruites par des Indiens sans protections sociales, soit entassés tel du bétail dans de superbes trams électriques. Mais soit. Cette position est celle de la majorité de ses camarades de parti et ce n’est de loin pas une surprise. A chacun son avis sur la question, nous sommes en démocratie. 

Par contre, ça fait plusieurs fois que j’entends Monsieur Buschbeck dire que les 2RM polluent « parfois » plus et font « parfois » plus de bruit que les voitures. Cette petite phrase, il la place à chaque fois qu’il parle des 2RM. La première fois que je l’ai entendu la dire (ce n’était certainement pas la première), c’était en plénière du Grand Conseil lors du débat sur le contre-projet à l’initiative 154. Il avait alors sorti cette petite phrase au moment du débat sur les places 2RM payantes. 

Il est important pourtant de voir ce que cache cette phrase. On essaye de faire croire que les 2RM polluent plus que les voitures. Est-ce vrai? 

Lire la suite

15:28 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

31/01/2017

Le jour où le monde semble s’être arrêté

trumo.jpg

Le 8 novembre 2016 semble être une de ces dates qui restent à jamais historiques.

Cela devait être le jour de la victoire de la première femme à devenir présidente de la première puissance mondiale. Tout le monde la voyait déjà gagner, tous les sondages étaient au vert, même son adversaire devait s’attendre à cette victoire. On nous l’avait dit et redit. Ce serait la victoire d’une femme politique de haut rang face à un monstre capitaliste, milliardaire, raciste et misogyne.

Pourtant, au matin du 9 novembre (en Europe), la surprise sonna sur tous les smartphones restés en veille sagement toute la nuit au côté de leurs détenteurs… Le monstre devenait POTUS!!! Le misogyne était élu face à la gentille dame! Pire, il était élu sans avoir la majorité du peuple.

Depuis, le monde semble s’être arrêté...

Lire la suite

14:57 Publié dans Humeur | Tags : trump, usa, politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

28/04/2016

Remy Pagani, apôtre de l’immobilisme genevois!

maupas_voie-bus.jpg

Lors des dernières élections cantonales, après plus de 20 ans de politiques désastreuses en matière de mobilité, le souverain a clairement exprimé son ras-le-bol. Il a littéralement mis à la porte la magistrate en charge du dicastère en lui infligeant une des plus grosses défaites électorales jamais subies par un Conseiller d’État sortant. 

Le message était limpide. Les genevois en ont assez de la guerre des transports et veulent un apaisement. Mais il est clair aussi qu’ils ne veulent pas du tout vélo, tout TPG et tout à pied comme le prônait la magistrate. Sans quoi, elle n’aurait pas essuyé tel camouflet. 

Depuis cette élection, un certain nombre d’élus des deux bords semblent avoir compris le message. Il suffit de voir le contre-projet à l’initiative 154 pour s’en convaincre. Pour la première fois, un large consensus est sorti du Parlement et il semble que nous aillons enfin un peu d’espoir. 

 

Lire la suite

23:25 Publié dans Motocyclisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |