05/09/2018

Pro Vélo, la sécurité c'est les autres!

big_eeb085f874234de29e269e7f3a140ac4.jpg

L’excellente et mythique émission de la RTS  «A Bon Entendeur» se consacrait cette semaine (4 septembre 2018) à la qualité des casques pour les cyclistes. Ce genre de sujet est un grand classique pour l’émission. La nouveauté, c’est que cette fois, ABE a découvert que les Pays-Bas ont édité une norme de sécurité pour les casques cyclistes (à l’image des norme pour les casque moto). La bonne surprise, c’est que la majorité des casques testés sont de bonne facture. 

L’émission a invité Zoe Dardel, présidente de Pro Velo Lausanne. Manuelle Pernoud l’a interrogée sur différents thèmes relatifs à la sécurité… Il faut dire que les arguments de Madame Dardel m’ont épaté par leur manque cruel de crédibilité. Morceau choisi: 


A la question de savoir si le casque doit être rendu obligatoire à vélo, là où Madame Dardel aurait simplement pu expliquer le problème normatif ou d’autres arguments intéressants, elle déclare que le port du casque aurait un effet dissuasif… Que les pays qui l’ont rendu obligatoire ont constaté une baisse de l’utilisation du vélo… Elle déclare même que sur des petite route peu fréquentée, le port du casque serait inutile… Si vous écouter l’interview attentivement vous constaterez qu’elle a même faillit dire qu’il restait à prouver quelque chose, mais quoi? L’utilité du casque? Par ces propos il est aisé de comprendre à quel point cette dame ne sait rien sur les risques de lésions à la tête en cas de chute (même sur les petites routes). La pratique du vélo pour tous est visiblement un dogme religieux si puissant que même le risque de chute pour les enfants par exemple, ne rentre pas dans sa réflexion tant sa volonté de tous nous convertir est forte… 

Le casque est obligatoire en moto et en scooter, il n’y a rien de crédible à dire qu’il ne faut pas le rendre obligatoire à vélo. La seule raison qui me fait dire que c’est une mauvaise idée est idéologique. Chacun fait ce qu’il veut pour sa propre sécurité.

Elle continuera par dire que les comportements doivent changer. Je m’attendais à ce qu’elle parle des cyclistes (qui ne sont pas la totalité, nous sommes d’accord) qui se permettent n’importe quoi… De ceux qui roulent sur les trottoirs. Qui vous insultent quand ils vous doublent, qui grillent stop et feux rouges et vous disent que c’est à vous de faire gaffe… Non pas un mot. Elle admet à demi-mot le problème mais rappelle que c’est aux autres usagers de la route de faire attention. Elle va même jusqu’à dire que sans statistique pour le prouver (comme d’habitude avec Pro Vélo), elle constate que les automobilistes font plus attention aux cyclistes non-équipés que ceux qui ont un casque… Et évidement, il faut améliorer les infrastructures. 

Quand Manuelle Pernoud lui demande ce qu’elle pense des cyclistes qui grillent les feux rouges, elle explique que certains cyclistes se comportent n’importe comment mais que des voitures et des moto aussi… Alors là c’est pas mal… J’aimerais, Madame, savoir où vous avez vu des motos griller des feux, rouler sur les trottoirs et dans les parcs. Quand est-ce que vous avez vu des voitures faire de même etc… Et quand bien même, peut-on parler des sanctions qu’encourt un automobiliste qui a grille un feu par rapport à un cycliste qui en aurait fait autant?… 

Bref cette interview était surréaliste… On constate que comme à Genève, Pro Vélo Lausanne a une présidente qui fait preuve d’une mauvaise foi crasse… Il est temps de mettre de côté cette association tant elle n’est pas crédible. Elle passe son temps à montrer les autres du doigt (le président de la section genevoise soutient une page Facebook qui prend en photo les usagers de la route qui commettent des infractions. Cette page ne compte jamais rien sur les vélos) et est totalement incapable de faire face à ce qui ne va pas chez les usagers qu’elle prétend défendre. De plus, si on jette un œil aux membres actifs de cette association, on constate qu’elle sert surtout de faire-valoir à certains politiciens qui, sans elle, n’auraient pas grand-chose à dire.

Lien vers l'entretien

Egalement disponible ici

13:58 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.